«

»

Vendredi 17 mai 2013 – Transatlantique retour, jour 14

Position : 43°03N 34°56W

Nombre de milles parcourus depuis le départ : 2231

4h05 – Record de distance battu ! Treize jours et quatre heures, c’est le temps que nous avions mis pour rejoindre le Cap Vert à la Guadeloupe en décembre 2011 lors de notre transat aller (2110NM).

7h00 – « La longue route » c’est le titre du bouquin  de Moitessier, et bien plus modestement ce sera le titre de notre voyage transatlantique car nous avons décidé de ne pas nous arrêter aux Açores et de poursuivre tout droit vers le Sud du Portugal. Descendre aux Açores obligerait à traverser l’anticyclone au moteur sur trois jours. Or en ce moment les conditions météo sont favorables car nous surfons sur le Nord de l’anticyclone qui devrait nous envoyer avec des vents portants jusqu’en direction de Lisbonne.

Ensuite nous descendrons la côte jusqu’à « la tacita de plata » (la tasse d’argent), c’est ainsi que l’on appelle Cadix car parait-il cette ville brille comme une tasse d’argent. Poétique non ? En tout cas Louis rêve d’une bonne « parillada », un assortiment de poissons grillés et de coquillages et je l’accompagnerai bien volontiers ! Mais il nous reste encore dix jours de navigation à déguster les bonne boites de pâtes cuisinées et autres chili con carne de notre chef cuistot Henri (…)

8h45 – Nous venons de passer au dessus de la latitude 42°21.60’N. C’était le point le plus au Nord que nous avions atteint avec la Seconde et les moussaillons à l’époque où nous arrivions à Boston.

12h00 – La mer n’est pas belle, elle manque de couleur, de reflets, elle est grise et semble froide, les vagues sont courtes et désordonnées, il n’y a rien à voir. Comme dit Louis : c’est une mer de cargo ! C’est sans doute du à l’épais plafond de nuages gris.

14h30 – Nous mettons en panne une nouvelle fois pour purger le vérin qui fait des siennes. Un grand merci à « Michael Giver » du voilier Cajou, je l’ai contacté ce matin par Iridium et il est incroyable ; il m’a donné la marche à suivre dans le détail jusqu’à la taille des clés à utiliser… alors qu’il n’a pas de vérin à bord de Cajou !!

Maintenant le vérin fonctionne normalement. Pour rattraper le temps perdu nous mettons le code zéro car le vent commence à virer Sud – Sud-Ouest et nous naviguerons bientôt aux allures portantes.

17h00 – Quelques infos concernant notre route : nous faisons route au nord-est jusqu’au dimanche 19, passage de l’anticyclone entre le 19 et le 20, descente vers le sud du Portugal de 1000NM, arrivée prévue à Cadiz le dimanche 26 mai.

 

1 Commentaire

  1. gargalou

    hello les amis
    bon je vois que vous avancez globalement dans la bonne direction… c’est pas mal.
    lors de notre transat retour nous n’arrivions pas à faire du nord, donc on s’est retrouvé aux açores au lieu de concarneau…à quelques miles prés, on y était :-)
    sinon concernant le vérin, j’ai eu le meme problème; il ny’ avait aucune fuite sur le circuit, mais la fuite était interne au vérin, du à l’usure des joints dans le vérins. on a changé les joints et c’est reparti. sinon j’ai passé pas mal de temps sur un seul safran et cela n’a pas posé de probléme tant que le temps est maniable.
    profitez bien de vos derniers jours en mer.
    a bientot
    los garalous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>