Mercredi 8 mai – Transatlantique retour, jour 5

Position : 29°54.7N 60°W

Nombre de milles parcourus depuis le départ : 734

9h00 – Ce matin j’ai fait de nombreux essais pour tenter de rétablir notre connexion Iridium. Notre téléphone satellitaire ne nous permet plus d’émettre ni de recevoir des emails.  J’ai découvert que le message d’erreur « No Carrier » signifiait une interruption de la connexion. J’ai fait un test avec le deuxième pc du bord, c’est le même problème. S’agit-il d’une défaillance du modem ?

9h30 – Nous recevons un sms de Dorian – notre routeur – qui nous recommande de faire une route plus au Nord si les conditions le permettent. L’anticyclone qui se déplace doucement vers le Sud-Est est actuellement centré au dessus de nous. Si nous faisons route trop au Nord-Est nous risquons de nous retrouver dans son centre avec pétole ou des vents contraires. Mais jusqu’où allons-nous devoir remonter ainsi ? C’est de la trigonométrie : nous parcourons les deux côtés d’un triangle rectangle (pour profiter des circulaires vents d’un anticyclone) alors que l’hypoténuse serait la route directe la plus logique (mais contre les vents de l’anticyclone).

11h00 – Le vent s’est calmé et je retire le premier ris mis dans la GV depuis hier. Nous passons de 5 à 7nds.

11h30 – Accélération du vent, nous filons maintenant à 9-10nds dans un ciel bleu azur.

12h00 – Au menu de ce midi : tomates à la provençale. Nous gérons les dernières réserves de frais car bientôt ce sera des boites.

18h00 – Le vérin tribord « couine »… Il s’agit du vérin hydraulique qui commande le safran de la coque tribord ; nous l’avons fait réviser et avons fait changer les joints juste avant de partir de St Martin. Or voici maintenant qu’il émet un son de grincement à chaque fois que le pilote l’actionne. J’ai ajouté de l’huile dans le réservoir, mais il fait déjà presque nuit et je n’ai pas envie de descendre dans la cale moteur à cette heure ci. Demain matin nous mettrons en panne (voiles affalées on arrête le bateau) et je ferai des tests de circulation du circuit d’huile, une bulle d’air doit bloquer quelque part.

20h00 – Nous décalons les quarts d’une heure pour que le début de soirée soit moins long : je commence le premier quart de 21h à 1h, Henri le second de 1h à 4h, et Louis termine de 4h à 7h.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.