Mardi 14 mai 2013 – Transatlantique retour, jour 11

Position : 40°35N 44°35W

Nombre de milles parcourus depuis le départ : 1770

8h00 – La nuit a été agitée. Nous faisons du prés pour remonter le plus possible au 70° mais une houle très serrée (5 sec) nous secoue pas mal. Heureusement elle n’est pas forte.

10h30 – On pourrait appeler ce voyage « A la poursuite de l’anticyclone ». La dernière météo prise nous montre un anticyclone qui joue avec nos nerfs… Il se rapproche de nous, puis avant qu’on l’atteigne il se replie vers le Nord nous obligeant ainsi à le suivre et à remonter encore un peu plus. Enfin il est prévu qu’il redescende vers le Sud-Est, nous accompagnant alors avec des vents ingérables… Que faire ? Deux ou trois jours de moteur contre le vent vers l’Est, ou poursuivre vers le Sud du Portugal sans s’arrêter aux Açores ?

12h00 – Le vent est monté (Force 6 SSE), et les vagues aussi. Nous prenons un deuxième ris dans la GV pour assurer un peu de confort pendant le repas.

13h00 – Message de Météo France : pas de vagues ni pluie. Pour la pluie on est d’accord. Pour les vagues, il va falloir que je les emmène à bord d’Essentiel qui file à 9nds et rebondit dans des creux de 1,5m. C’est vrai que ce n’est pas très haut, mais ça secoue !

17h00 – Message de Cajou qui a opté pour une route Sud et qui maintenant remonte à Florès péniblement contre le vent. Les conditions de traversée sont difficiles et l’équipage a perdu 5kg mais le moral est bon ! A un jour de l’atterrissage il ne leur reste plus que 70l. de carburant.

Message d’Oceanix qui après avoir du faire demi tour pour cause de panne de pilote, devrait repartir de St Martin jeudi pour les Açores. Ils cherchent un équipier.

Message de Penn Gwen, Chris est rentrée en France avec les moussaillons, Stéphane se prépare à partir vendredi pour les Açores avec ses deux coéquipiers.

20h30 – Essentiel glisse dans la nuit laissant derrière deux trainées phosphorescentes, le plancton s’illumine dans le sillage… Plus de 1700 milles nautiques parcourus jusqu’à présent !

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.