Carriacou (Grenadines de Grenade)

En remontant de Grenade, nous voulions atteindre le joli mouillage de Petit St Vincent avant la tombée de la nuit, mais le vent de NE nous a contraint à tirer quelques bords carrés, au près serré.

Additionné au courant, le près engendre une dérive qu’il faut prendre en compte lorsque l’on prévoit ses virements de bords. Ce soir là je me suis trompé de 3 milles nautiques, avec un cap droit sur l’île de Carriacou au lieu de la passer par son Nord… Un rapide coup d’œil au guide Patuelli indique un joli mouillage à proximité de l’îlot Mabouya, une petit île (un banc de sable blanc) nommée « Sandy Island » au milieu d’une réserve marine protégée. Le coucher de soleil est proche, La Seconde est d’accord pour que nous débordions la pointe SW afin d’éviter les récifs de Sandy Island et nous prenons une bouée à l’abri de ce petit coin de Paradis (12° 29N 61° 28.9W).

Le lendemain matin c’est un spectacle qui nous attend. Tout d’abord le mauvais temps qui nous a suivi pendant une semaine à Grenade a laissé place à un magnifique ciel bleu. Une longue langue de sable blanc bordée d’une eau turquoise est à portée d’Essentiel. De petits cocotiers poussent sur la crête, les arbres reprennent leurs droits après le passage dévastateur du cyclone Yvan en 2004 qui a non seulement tout arraché sur son passage, mais aussi détérioré les fonds coralliens.

Les enfants s’en donnent à cœur joie, la plage est déserte ! Nous décidons d’entreprendre une petite expédition découverte en snorkeling sur la pointe Est de l’île… Les fonds montrent de nombreuses traces de coraux arrachés, mais le décor reste magique car l’eau y est très claire et il y a de nombreux poissons. Ca devait être féérique avant 2004 !

En fin de matinée, le comité d’accueil de la réserve naturelle vient réclamer ses fees for moorings pour un montant de 25EC$ (8,33€). C’est ainsi, aux Antilles lorsqu’un endroit est protégé, il y a une bouée, et lorsqu’il y a une bouée, il faut s’affranchir d’un droit. Nous ne sommes plus dans une époque où les plus belles découvertes sont libres de droits et d’accès, mais heureusement nous gardons la liberté de navigation.

Le soir nous commanderons à un pécheur quelques langoustes mais il ne reviendra pas. Reste-t-il des langoustes à pécher sur Carriacou ?

Deux jours plus tard nous décidons de lever l’ancre pour nous rendre dans le Sud de l’île. Passé la pointe nous contournons Mushroom Island qui me fait penser au rocher du Diamant de la Martinique mais en plus petit. Derrière l’île White, un long banc de coraux protège de la houle la petite île de Saline Island. Nous mouillons au Nord de celle-ci (12° 36N 61° 28.5W) protégés du reef. L’endroit est désert et de toute beauté, mais le courant est fort par sécurité nous laissons traîner un long bout derrière Essentiel pour que les enfants puissent s’y accrocher.

Saline Island et White Island sont des réserves (mais ici pas de bouées, ouf !), la pèche y est donc interdite. Pourtant en fin de matinée nous assistons à un curieux manège : une barque de pécheurs dépose deux d’entre eux sur la barrière de corail en amont du courant. Les deux plongeurs chassent en se laissant dériver tandis que la barque les suit doucement. Ils seront récupérés en aval par la barque avec quoi… des langoustes ?

Une fois partis, l’endroit étant désert je décide d’aller jeter un œil par simple curiosité (…) Les enfants me déposent en amont du courant et je plonge.  Le reef est un véritable gruyère, des trous et des tunnels un peu partout, un véritable HLM à langoustes… sauf qu’il n’y a pas une seule langouste ! Après plusieurs plongées, je n’aperçois aucune antenne, pas le moindre crustacé. Je rentre au bateau bredouille et songeur.

Cependant c’était un très beau snorkeling : se laisser dériver doucement dans une eau limpide, découvrir des fonds étonnamment clairs, survoler les coraux et observer la faune qui s’y abrite, ce fut un régal.

 

(3 commentaires)

    • de Magneval Luc on 21 mars 2012 at 17:20
    • Répondre

    Bien sympa ce petit article…. et dommage pour les langoustes… ! Luc

  1. Bea Christophe, Elliot and Loig.

    Glad you are enjoying Grenada. Did you know that the Queen is head of state as she is in Canada and Australia?

    Many Grenadines live in UK more than in Grenada. I recently tried Grenada white rum it was very good.

    Glad you are all having a good time.Following your recommendation I will be spending a week in La Graciosa and a week in Lanzarote. Might spend all the time in Graciosa as it looks beautiful and its possible to rent a small house or apartment in the village.

    Back in the UK we are having sun and its about 16-17C. We are also having a drought and London may need to desalinate sea water during Olympics.

    When do you think you will be in New York so i can make plans to see you there?

    Rich

    1. Dear Rich!I’m damned sure you’ll love Graciosa, it’s a lovely little island!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.