Carnet de Bord de Béa : Les Saintes et le Pain de Sucre (Guadeloupe)

Les festivités de Noël passées nous retrouvons la quiétude de notre petit bourg des Saintes, car c’est officiel, c’est mon petit coin de paradis en Guadeloupe! On y a maintenant nos habitudes: réveil vers 7h, et oui ici le soleil se lève vers 6h petit déjeuner sur le bateau, puis notre véhicule flottant (annexe) nous emmène tout droit au village où nous achetons du pain frais, lézardons à une petite terrasse face à la belle anse du bourg, tout en lisant la gazette du coin !

Ce matin nous avons emmené Sarine (la maman du Cap’tain) visiter le village et en chemin avons rencontré un charmant retraité qui faisait son jardin twanquyment au milieu d’une végétation luxuriante, cocotiers, palmiers, manguiers, bananiers, arbres à pain… Comme les garçons s’extasiaient devant d’énormes noix de coco oranges, il nous a invité à entrer pour les goûter, et nous avons eu droit à une dégustation de noix de coco vertes, oranges et jaunes, le brave homme pouvait vivre en totale autarcie !

Vers midi nos estomacs ambulants (les biens nommés Eliot et Loïg) nous ont rappelé qu’il était l’heure de rentrer au bateau. Nous avons mouillé dans l’anse juste derrière l’étonnant rocher du Pain de Sucre qui reste mon mouillage préféré en Guadeloupe. Au programme : pique nique sur la plage et farniente. Les touristes étaient plus nombreux que la semaine dernière et surtout plus blancs. C’était très drôle de les voir l’air un peu maladifs étendus sur leur serviette jouant à la crêpe alors que nous, ayant atteint notre quota de bronzage, goutions l’ombre des cocotiers, avec toute fois un oeil vigilant sur les noix qui pourraient nous tomber dessus ! Pour le Cap’tain, snorkeling une bonne partie de la journée et un nettoyage actif des coques d’ESSENTIEL.

Demain nous regagnons Pointe-à-Pitre pour louer une voiture car nous comptons bien découvrir l’intérieur de l’île. Au programme, Basse-Terre et sa forêt tropicale, petite marche en montagne, visite d’une distillerie de rhum, et bien sur dégustation.

Jeudi Sarine nous quitte déjà. Retour en France après neuf jours passés en famille pour les fêtes de Noël, c’était si bon. Nous avons essayé de lui faire découvrir un maximum de choses : les Saintes bien sur avec le village typique de l’anse du Bourg et le magnifique mouillage du Pain de Sucre, la côte ouest de Basse Terre et la réserve Cousteau où l’on peut plonger près de l’îlet Pigeon, le mouillage de l’îlet du Gosier à quelques milles de Pointe-à-Pitre, les marchés et l’ambiance de la capitale, et la veille de son départ Basse-Terre et sa luxuriante forêt tropicale.

Nous cherchons une belle destination où elle pourra nous rejoindre dans 6 mois. Quant à nous, nous mettrons les voiles pour la Martinique où nous rejoindrons quelques batôcopains pour dignement fêter la nouvelle année !

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.