Carnet de Bord de Béa : Déjà une semaine en Martinique !

Nous sommes à Sainte Anne depuis le 30 décembre. Envie d’une pause, de profiter des gens que nous rencontrons, car ne l’oublions pas, notre voyage c’est découvrir des endroits merveilleux (et en l’espace de quatre mois nous avons déjà navigué en Espagne, aux Canaries, au Maroc, au Sénégal, au Cap Vert et en Guadeloupe), mais c’est aussi aller à la rencontre des gens, des autochtones, des navigateurs… Or le temps passe vite, même s’il semble que nous en ayons beaucoup ! C’est pourquoi nous avons décidé de rester tranquillement dans ce mouillage agréable et bien protégé de la houle, face au petit bourg de Sainte Anne.

Et puis il nous faut fêter le réveillon ! Organiser cet instant festif avec les bateaux copains fut un événement très spécial car pour la première fois nous n’étions pas avec vous, nos copains de terre ! Pourtant pour nous avons eu une pensée nostalgique vers 19h heure locale vous imaginant tous passer 2012 ensemble une coupe de champagne à la main… Heureusement, l’essence de notre voyage c’est aussi d’aller à la rencontre des gens et notre soirée avec nos nouveaux copains de mer restera un très très bon moment passé ensemble !

Nous avons donc fêté dignement la nouvelle année sur le catamaran « SLOW MOTION » mouillé juste à côté d’Essentiel, avec « KERVAN » et « PETIT PIMENT ». Chaque bateau avait amené champagne, rhum, petits fours, boudins et autres douceurs antillaises. Pour la musique, DJ Vincent à poussé les décibels et à fond (pas de soucis de voisinage sur l’eau…), nous avons dansé dans le cockpit éclairé par les stroboscopes des lampes frontales. Tout y est passé, années 80, 90, derniers tubes de Guetta, et c’est sur la trans de la « Full Moon Party » que nous avons franchi les douze coups de minuit sous la longitude antillaise. Mais la soirée n’aurait pas été complète sans débarquer au village pour zouker et boire quelques ti-punch et planteurs avec les locaux dansant langoureusement le souk collés serrés (très serrés) ! Pas de problème pour le retour en annexe, on peut avoir trois grammes et faire des virages serrés sans craindre les radars ni les alcotests ! Quant aux moussaillons, stockés sur ESSENTIEL  avec leurs deux charmantes copines Alice et Emilie et leur copain Tom, ils étaient les plus heureux du monde !

Après un réveil un peu difficile le 1er janvier, Karine de « PETIT PIMENT » nous informe par VHF qu’une activité « art plastique » pour les enfants est organisée sur la plage à 15h. Compte tenu des notes des garçons dans cette matière, nous trouvons l’idée géniale et nous nous retrouvons tous sur la plage à 12 adultes et 11 enfants… une vraie colonie de vacances ! Ambiance bon enfant.

Tous les enfants, petits et grands jouent le jeu avec Karine qui les guide patiemment. Le sujet : « l’arbre dans la tempête », inutile de préciser que tous les arbres étaient des palmiers car les enfants ont vite oublié nos platanes de la métropole. La journée se passe tranqwillement. Les uns se baignent, les autres jouent, et le Cap’tain a repéré quelques cocotiers aux noix de coco oranges, à la chaire douce et tendre. À l’aide d’un grappin envoyé dans les branches il en descend quatre ou cinq qu’il ouvre à la machette (et oui on a ça sur ESSENTIEL) et nous dégustons tous la délicieuse eau de coco, un régal.

En fin d’après-midi, lorsque la lumière devient plus douce et que les Yan-Yan (petites mouches qui adorent nos chevilles et dont les piqures démangent affreusement) se font agressifs, chacun regagne son bateau pour une vraie longue nuit.

Le 3 janvier il faut attaquer le CNED et je convie tous les enfants en 5ème à un cours d’Anglais collectif. Rendez-vous est pris à 8h30 pétante (et oui on ne badine pas avec la rentrée des classes) ! Karine a confectionné un super jeu des 7 familles en anglais et c’est dans la bonne humeur que ma petite troupe d’élèves passe deux heures sur ESSENTIEL : c’est quand même bien plus drôle de travailler avec les copains et les copines !

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.