«

»

Jeudi 23 mai 2013 – Transatlantique retour, jour 20

Position : 39°51N 14°17W

Nombre de milles parcourus depuis le départ : 3194

7h30 – Réveil secoué ce matin car la mer s’est formée avec des creux de 2.5m. C’est un rodéo que se livre Essentiel en rebondissant à plus de 8nds sur une mer d’acier, arrosé par des gerbes d’eau. Deux ris dans la GV et le Solent réduit, nous progressons assez vite sous 25 à 28nds de vent apparent. Le temps est toujours gris mais il fait un peu moins froid.

9h30 – Louis et Henri sont toujours au lit, ça sent la grasse matinée. Il faut dire que pour se lever il faut défier les lois de la gravité et avoir un bon sens de l’équilibre, alors mieux vaut être bien éveillé.

11h00 – 30nds, ça décoiffe !

12h00 – Quand ça bouge, la règle c’est de s’accrocher. Il faut bien s’imaginer que même si nous restons physiquement debout, nous sommes projetés à 2.5m de hauteur pour redescendre aussi vite, expérimentant ainsi un mélange de lévitation, de gravité et d’attraction terrestre. Nous titubons, nous avançons pour soudain nous stopper net car le bateau freine sèchement, puis nous nous projetons en avant sans avoir l’air de maitriser notre corps. Le bateau s’enfonce, les genoux fléchissent, nous pesons 20kg soudainement. Puis brusquement on remonte et l’estomac fait un bon en l’air.

Comme il est midi et qu’il faut bien manger, le menu est limité au sandwich jambon-beurre-cornichons, et ensuite repos pour tout le monde ! Dans le gros temps, on mange et puis on dors. C’est aussi simple que ça.

15h00 – Essentiel glisse sans jamais enfourner dans les vagues mais certaines lames frappent le bateau sur le travers avec fracas, projetant de grandes gerbes d‘eau sur le roof avec des bruits de guerre à l’intérieur. Les coques tremblent mais le bateau ne bouge pas, la structure souple du catamaran est impressionnante de solidité. Une petite pensée pour Gérard Danson, brillant architecte le l’Outremer 45.

19h00 – Nous avons mis trois ris dans la GV et bien réduit le Solent. Malgré tout Essentiel fonce à 7-8nds sur une houle de 3m. La nuit promet d’être mouvementée !

1 Commentaire

  1. Monique

    C’est de notre petit coin de paradis sur le Rio Dulche que nous suivons votre nav
    Courage les garcons , bientot les bouchons de Lyon et les bonnes tartes salees de Bea
    Bizz , Momo et Gege

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>