L’île à Vache (Haïti) et ses petites îles de pêcheurs

En venant de la Jamaïque, Haïti aura été une coute pose dans notre fastidieuse remontée vers l’Est contre un Alizé qui ne faiblit pas.
Haïti ? En réalité « l’île à Vache » (18°04’N 73°38’W) car il est peu recommandé de s’arrêter à Haïti même. Extrême pauvreté, pays ravagé par un séisme, la sécheresse, et les cyclones, épisode de choléra… le tableau est complet et n’épargne aucun des habitants de l’un du pays le plus pauvre des caraïbes. L’île à Vache semble être épargnée de toutes ces calamités. L’endroit est paisible, il y a quelques maisons de luxe et deux hôtels quatre étoiles.

DSCN2025Pour les navigateurs, Port Morgan (18°06’N 73°41,7’W) est un petit havre de paix bien protégé de la mer et du vent. Cependant à notre arrivée nous sommes passés directement devant, à la stupéfaction des nombreux boyboats qui guettaient notre arrivée. Avec une quinzaine de bateaux au mouillage (et un accueil des boyboats qui promettait d’être plus que collant) nous avons tiré tout droit pour mouiller l’ancre en toute tranquillité en face la minuscule île de Permantois (18°07,1’N 73°40’W).
DSCN1979Nous pensions atterrir sur un petit bout d’île désertique, nous avons découvert un petit village de pêcheurs avec de nombreuses huttes de paille rangées les unes contre les autres à l’ombre de quelques arbres. L’endroit est charmant, un goût évident d’Afrique. Les pirogues sont taillées dans les troncs et prennent l’eau, les petites embarcations de pêche sont des sortes de yoles avec des voiles à livarde (voiles auriques sans corne ni bôme mais établies par un espar en diagonale). Ici pas de moteur, les pêcheurs manient la voile de leur embarcation avec précision ! Le spectacle est envoutant car ils sont bien plus nombreux que nous le pensions.
Sur la plage de jeunes enfants se regroupent attirés par la curiosité que nous DSCN1947suscitons. Un roof en demi-sphère posé sur deux longues coques blanches… j’imagine que nous devons passer pour des martiens, une chose est sure, nous venons d’un autre monde ! Nous ne mettons pas tout de suite l’annexe à l’eau car nous sommes fatigués et nous ne voulons pas faire intrusion dans leur île à peine arrivés. Au bout d’un certain temps des villageois viennent en pirogues et nous saluent. Quelques mots échangés, en français, en espagnol, en langage gestuel… nous sommes très loin des boyboats envahissant et quémandant.
En fin d’après-midi nous découvrons le village. Une trentaine de huttes sur un bout d’île de 120m, combien sont-ils ? DSCN1986Peut-être une centaine, eux-mêmes ne le savent pas. Ce sont des familles qui vivent ici en parfait harmonie, pas de chef, pas de police, les hommes travaillent, les femmes s’occupent du village, de nombreux enfants très jeunes.. et une seule vieille femme. Nous apprendrons plus tard que les gens ici ne vivent pas vieux.

De nombreux pêcheurs nous abordent pour nous vendre des langoustes, négociées à $5 les deux petites langoustes. Nous faisons le plein ! En parallèle nous leur distribuons de nombreux cordages très utiles pour leurs petites embarcations, ainsi que quelques masques de plongée, très prisés car très rares !

Après deux jours restés paisiblement auprès deux, nous décidons d’affronter la civilisation : direction le mouillage de Port Morgan sur l’île à Vache. A peine mouillé l’ancre qu’une dizaine d’assaillants s’accrochent à nos coques. « Quel est ton nom ? Moi c’est… C’est moi que tu as vu le premier, alors travaille avec moi ! » Nous avons finalement sympathisé avec Ashley, un jeune boyboat très doux et discret, d’autres bateaux nous l’avaient recommandé.

L’endroit est beau, très bien protégé, au calme (hormis les incessantes demandes des boyboats qui passent quotidiennement frapper à la coque) mais nous ne resterons qu’une journée, juste le temps d’accueillir les charmants officiels de l’immigration qui veulent nous alléger de $80 (!!) Après négociation nous ne paierons que $60 car nous devons partir dans l’après-midi, une fenêtre météo favorable se présente pour nous permettre de rejoindre la République Dominicaine.

IMG_0993 IMG_10111

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.